MAT 2

 

 

 

 

 

 

 

 

1. Vie Pratique

Les plus jeunes, commencent par apprendre à verser, ouvrir et fermer des boîtes, s'habiller, nettoyer, prendre soin de soi... L’enfant acquiert ainsi un meilleur contrôle de ses gestes et une meilleure coordination de ses mouvements.

Activités :

Les cadres (fermeture éclair, boutonnières verticales... ) : apprendre ensuite à s'habiller seul.
Les « verser » : assouplissement du poignet et de la main, développement musculaire. Apprendre à se verser de l'eau tout seul à table.
Se laver les mains : prendre soin de soi et contrôler ses gestes.

 

 

développement de la coordination de ses mouvements et sa concentration.
Plier : l'enfant doit avoir des gestes précis qui lui demandent beaucoup de concentration.
Dans cet esprit, dès le plus jeune âge, les enfants participent au soin de la salle. Ils apprennent à balayer, laver la table et ranger les jeux qu’ils ont utilisés.
Ces activités ont aussi un objectif moins décelable par les enfants mais tout aussi intéressant : ils acquièrent sans s'en douter des qualités qui leur seront plus tard utiles dans leurs activités scolaires et leur vie de tous les jours.

2. Vie sensorielle

Ici l'enfant apprend à : trier boutons par le toucher, à découvrir les volumes, les couleurs, les matières, les boîtes à bruit, ... Le matériel de l'école lui permet aussi d'introduire du vocabulaire détaillé pour décrire l'environnement avec précision. Par exemple, en manipulant le cabinet de géométrie (un cabinet avec 6 tiroirs de formes différentes rangées par taille), l'enfant le découvre d'abord en le touchant, en réalisant les encastrements, puis il travaille la vue précise en assemblant les paires entre les formes et les fiches représentant les formes de différentes tailles. Enfin, nous lui enseignons le vocabulaire de toutes les formes jusqu'aux polygones. C'est toute une progression qui peut aller de 2 ans à 6 ans suivant les enfants. Dans le matériel Montessori, il y beaucoup de préparations indirectes. C'est à dire qu'il y a plusieurs niveaux de jeux avec un seul matériel.

Par exemple :
Les triangles constructeurs : composer des figures géométriques à partir du triangle. L'enfant de 2 à 6 ans, va découvrir les triangles, les assembler suivant une ligne noire qui les prépare à la symétrie. Ensuite, il pourra construire des figures à l'infini le préparant à la géométrie des polygones.
Cubes du binôme et des trinômes : simple puzzles en trois dimensions pour les jeunes enfants qui leur permet de distinguer les volumes (cubes et parallélépipèdes), de construire et de décomposer le volume cubique les amenant au collège à l'algèbre. Tout se déroule sous forme de jeux, sans obligations : l'enfant choisit son activité suivant son besoin et son envie du moment.

L’enseignant l’accompagne pour lui présenter du nouveau matériel et l'observer individuellement dans son activité. L'ambiance est ainsi calme, propice à la concentration de chacun. À force de manipulation, l'enfant se familiarise avec le matériel et la difficulté s'accroît petit à petit sans jamais le mettre en échec.

L'erreur n’est pas une sanction mais, bien au contraire, l’occasion pour lui de s'exercer un peu plus pour finalement réussir. La vie pratique, puis la vie sensorielle ont permis le développement de l'orientation, de la concentration, de l'autonomie.

D'après Maria Montessori, l'âge idéal pour intéresser les enfants au langage et à la lecture est 4 ans. Par le jeu, l'enseignant amène l'enfant à s'intéresser au vocabulaire, aux sons des mots, aux lettres... Les apprentissages de calcul et de lecture-écriture commencent dès que l'enfant est demandeur avec du matériel très concret (barres rouges et bleues, les fuseaux, les lettres rugueuses, alphabet mobile).
Petit à petit, après avoir beaucoup manipulé le matériel, il peut passer à l'abstraction.

3. Le développement psychomoteur
Des exercices sont proposés aux enfants pour leur permettre de travailler leur équilibre et le contrôle de leurs mouvements. Ils acquièrent ainsi la conscience de leur corps, de l’espace et des autres dans cet espace.

4. L'éducation artistique

Les activités artistiques font également partie de l’environnement Montessori.
Un espace peinture et un espace musique ont leur place tout au long de l’année. Les clochettes Montessori sont un matériel de musique adapté à la psychologie enfantine qui réunit les mêmes qualités que le matériel sensoriel. Conçu par Maria Montessori, il fut exécuté par une de ses collaboratrices, Mme Maccheroni, musicienne et mathématicienne. Ce matériel permet l’étude de la musique de manière spontanée et progressive.

 5. La sensibilisation au développement durable

 L’éducation Montessori c’est également la prise de conscience de l’importance de notre environnement : la découverte de la flore (sorties botaniques), faire pousser des graines, le soin porté aux animaux, notamment.Cette initiation au développement durable permet de développer la conscience de nos enfants et de les amener à respecter le monde qui nous entoure, seule voie vers un comportement responsable face à notre environnement.

0
0
0
s2sdefault
Partager l'article